Apprendre le français

Apprendre le français au Cambodge !!

Dans le lycée Heng Samrin à Prey Lvea à 60 km au sud de Phnom Penh, province de Takeo (voir Carte en bas de page), la langue française est encore enseignée mais il y a très peu de livres (40 pour 300 élèves environ), et les professeurs n’ont pas le bon niveau pour assurer la formation jusqu’au baccalauréat.

Les responsables du lycée ont donc contacté AIADD en 2018 et fait part de toutes leurs difficultés. AIADD Solidarité a alors décidé de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour aider cet établissement scolaire à relancer l’apprentissage de la langue française. C’est ainsi que la création d’un centre de ressources du type médiathèque et le renforcement des connaissances de la langue française des professeurs de français ont été décidés et mis en route dès 2019.

Batiment

Construction d'un bâtiment pour l'accueil des élèves

Formation

Formations des enseignants avec appui de l'ambassade de France au Cambodge

Education

Actions pédagogiques envers les élèves et enseignants

Les grandes phases de nos actions et réalisations prévues :

Rappel des 4 grandes phases du projet :

Phase 1 : Construction du bâtiment « Centre de ressources »

Phase 2 : Équipement du bâtiment (mobilier et pédagogique)

Phase 3 : Formations complémentaires des enseignants cambodgiens, en partenariat avec l’ambassade de France au Cambodge.

Phase 4 : Déplacement au Cambodge d’enseignants français volontaires en appui pédagogique, aux enseignants Cambodgiens.

Nous avons obtenu une subvention du Conseil Régional de l’Ile de France ainsi que du comité d’entreprise d’E.D.F. (C.C.A.S.)

Le montant estimé du projet est de 67 000 €.

Phase 1

Le projet « Francophonie » situé au Cambodge vient donc de faire l’objet d’une mission d’une quinzaine de jours sur place (du 6 au 26 mars 2020).

Malheureusement les événements liés au covid-19 ont perturbé nos actions et nous n’avons pas pu les mener totalement à bien. Néanmoins, nous avons constaté que la construction de la médiathèque à Prev Lvea avance à grands pas. Depuis que nous sommes rentrés en France et aux dernières nouvelles la toiture est même en cours de réalisation.
En ce qui concerne l’aménagement des locaux, nous avons pris contact avec des fabricants de meubles et restons en attente de leur devis. Côté livres, nous avons pris conseils auprès de l’Institut français du Cambodge (IFC) et l’institut des langues.

Nous avons pu rencontrer le Directeur du collège-lycée de Prev Lvea, M. Oy Socheat, et des membres de son équipe de direction, ainsi que les professeurs enseignant le français. Tout le monde est très enthousiaste quant à la réalisation et l’aboutissement du projet ; les professeurs sont très motivés et poursuivent assidûment les cours de français à Phnom Penh, chaque semaine.
Le Directeur du Ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports, de la Province de Takeo, M. Lor Virith, nous remercie de mener à bien ce projet francophonie et nous assure de son soutien, dans la mesure du possible. Il déplore, néanmoins, le manque de professeurs de français sur sa région.
A mi-parcours, nous sommes très satisfaits de l’avancée du projet.

Il restera à accomplir une nouvelle mission dans quelques mois pour finaliser les choses, lorsque la situation sera stabilisée côté covid-19.

La nouvelle toiture de la médiathèque à Prev Lvea :

Rappel chronologique

Mai 2018 à mars 2019,

Phase de réalisation (Plans, devis descriptifs, équipements, accord de partenariat avec les autorités locales cambodgiennes…). Recherche des partenariats et des bailleurs de fonds. Le budget prévisionnel est de 67000 €.

Avril 2019, L’équipe projet s’est rendue au Cambodge afin de :

  • Contacter l’Ambassade de France et de faire valider le projet. La validation est obtenue lors d’une rencontre avec une attachée de coopération. Par courrier, elle nous informe que notre projet répond aux ambitions de la France, de développer la Francophonie et l’enseignement du Français au Cambodge.
  • Contacter le Ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports (M.E.J.S.). Nous avons obtenu une rencontre avec de hauts responsables du M.E.J.S et le conseiller du ministre. A l’issue de cette rencontre, l’ensemble de ces personnes a validé notre projet. Un courrier du Ministre confirme la validation du projet et nous encourage à poursuivre ce travail qui contribue au développement éducatif au Cambodge, en particulier du Français.
  • Signer l’accord de partenariat entre AIADD Solidarité, les responsables du Lycée et les autorités locales du M.E.J.S.

Rappel du contexte

Depuis un certain nombre d’années, la langue française est en perte de vitesse et, par voie de conséquence, n’est pas enseignée partout au Cambodge (contrairement à l’anglais). En 2017 le Cambodge a signé le Plan Global pour le Français (P.G.F.) qui a pour ambition qu'entre 2020 et 2030 les élèves du secondaire, apprennent obligatoirement deux langues secondaires (Anglais et Français).
Depuis 2019 et en 2020, la langue française connaît un regain. Les nouvelles générations sont conscientes que pour faire face au marché de l’emploi, notamment dans les domaines du tourisme, du patrimoine et de la santé, il est nécessaire de savoir parler français.
En mai 2019, de hautes personnalités politiques de l’Etat et des représentants des universités, on rencontré le Recteur de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie), Jean-Paul de Gaudemar ; ce dernier a engagé un dialogue avec tous les acteurs de la Francophonie au Cambodge pour renforcer l’action de l’AUF dans le pays.